Voir aussi :

ADSL par satellite : 100% du territoire couvert !

Malgré une couverture ADSL de la France métropolitaine de plus de 98%, entre un et deux millions de Français résident encore dans ce que l’on appelle les "zones blanches" et sont donc inéligibles à l’ADSL. Une seule solution pour ces utilisateurs : l’ADSL par satellite. Comment ça marche et quels sont les atouts et les défauts de ce type de connexion Internet ?

Le plan "France numérique 2012", lancé en 2008, visait à équiper tous les foyers français en Internet haut débit en 2012, mais la réalité n’est pas encore celle-là. L’ADSL par satellite demeure le seul moyen de couvrir 100% du territoire en haut débit.

Comment ça marche ?

Il existe deux types de connexions Internet par satellite : l’unidirectionnelle et la bidirectionnelle. La première nécessite une connexion Internet téléphonique. Dans la pratique, il n'y a pas de différence avec une connexion ADSL classique. Toutefois, ce type de connexion devrait bientôt disparaître en raison de problèmes d’utilisation liés notamment aux jeux vidéo en ligne et au P2P. La seconde, la connexion bidirectionnelle, ne nécessite aucune connexion téléphonique : la requête est envoyée directement par votre parabole vers le satellite qui vous renvoie à son tour le résultat.

Atouts et inconvénients de l’ADSL par satellite

Principaux avantages, la connexion terrestre et les factures téléphoniques disparaissent et la connexion Internet est permanente. Côté inconvénients : le coût du matériel à l’achat, notamment la parabole indispensable, mais qu’il est possible de louer selon les fournisseurs d’accès. Enfin, le transfert des données est soumis à des quotas et le temps de latence est élevé.

ADSL :
Découvrez nos meilleures offres